Category Archives: A coeur ouvert

Je suis cette « autre » maman #Jugement #Rabaisser

Cela fait un moment que je lis des posts sur Facebook qui me déplaise.
Aujourd’hui j’ai décidé d’écrire ce qui me chagrine et pourquoi je suis cette « autre » maman

 

Je suis cette « autre » maman

Dans le journal, ce matin :

« Une maman dépressive à décider de mettre fin à ses jours.
Elle a écrit une lettre à ses proches pour expliquer son geste »

La lettre

« Mes chers enfants,

Je vous promets avoir tout essayé pour vous donner le meilleur.
Pour vous offrir la vie que vous méritez .
Mais jamais je ne pourrais vous l’offrir.
Je ne suis pas assez bien pour réussir à vous apprendre les belles valeurs, l’amour… pour vous offrir l’alimentation, la sécurité dont vous avez besoin pour vous construire et vous protéger.

J’ai essayé de trouver du réconfort auprès d’autres mamans blogueuses mais elles y arrivent toutes.
Les maisons, les enfants tout est toujours parfait.

Ces mamans prônent le respect et la tolérance mais j’ai pu voir dans des posts que les « genre » de maman comme moi étaient mal vu..
Je ne supporte plus savoir que je ne serai jamais assez bien
Je ne ferai jamais bien les choses pour vous mes enfants.

Je ne me sens plus à la hauteur et j’espère qu’avec ce geste votre vie sera meilleure.

Votre maman qui a tout essayé mais qui n’a pas réussi »

Bien entendu c’est pas vrai. Bien entendu j’exagère et j’en rajoute mais au final est ce que cela ne pourrait pas être possible??

Je vois des posts rabaissant souvent les « autres » mamans.

La question est :
Est-ce que ces personnes pensent que derrière leur écran il peut y avoir des mamans mal dans leur peau, en dépression, qui culpabilisent déjà???
Je ne pense pas.
Ou alors ça serait de la méchanceté gratuite.

 

Rabaisser les autres parce :
– Qu’on fait les choses différemment
– Qu’on essaie de faire de son mieux
– Qu’on ne peut pas acheter le meilleur des siège-auto
– Qu’on allaite pas son enfant
– Qu’on fait du cododo…..

Je n’arrive plus à le supporter, le voir parce que je suis ce « genre » de maman.
Je suis une « autre » maman.

Cette maman qui a loupé deux minutes de surveillance et qui a vu la télé tomber sur son fils.
Qui culpabilise énormément car elle est arrivée à temps pour éviter que la télé lui tombe dessus mais qui aurait du éviter que ce « drame » se produise

Cette maman qui n’a jamais pu allaiter ces enfants par peur du regard des autres alors qu’elle le voulait.

Cette maman qui n’a pas les moyens d’acheter les meilleurs produits sécuritaires.

….

 

Donc non je ne suis pas une maman parfaite.
J’estime être une maman qui fait ce qu’elle peut.
Je continue d’apprendre mon rôle de maman à chaque étape de mes enfants.
Je continue d’apprendre grâce à eux et suivant les situations.

ATTENTION !
Je ne pointe pas du doigt les mamans parfaites (je suis admirative d’ailleurs), les personnes que je pointe du doigt ce sont les mamans qui pensent être parfaites et qui se permettent de rabaisser/juger les « autres » mamans.

Les mamans qui font comme elles peuvent avec leurs moyens, leur passé. ..

Pour moi ce genre de statuts où tout le monde est d’accord et approuve le rabaissement des « autres » mamans c’est exactement la même chose qu’un homme qui essaie d’abuser d’une nana dans un train et dont tout le monde détourne le regard .

C’est violent comme image mais pour une maman dépressive, en manque de confiance en elle, qui pourrait prendre ce statut pour elle c’est tout aussi grave et ça peut aller loin avec d’énormes conséquences.

Bref tout ça pour dire que moi je ne pourrais pas laisser ces statuts sans dire ce que je pense. Qu’il faut arrêter de laisser passer les statuts jugements qui peuvent causer de gros dégâts sur le moral des mamans.

D’essayer plutôt de trouver des solutions pour aider ces mamans grâce aux groupes, aux blogs… qui respecteront leurs soucis et leurs attentes.

Exemple : le groupe de sécurange qui permet à toutes les mamans de pouvoir trouver des conseils sur les sièges auto par rapport à leur enfant et leur budget.

Je sais qu’il y aura des jugements, toujours, la nature humaine est faite comme ça.. mais pensez vraiment qu’il y a des gens derrière leur écran avec une vie, un passé, un futur et qui peut être n’est pas tout beau comme votre vie.

Arrêtons de juger les MAMANS qui font ce qu’elles peuvent tant que la sécurité, la vie des enfants ne sont pas mis en danger.
Aidez vous !!
Être maman est le plus beau métier du monde, il ne faut pas qu’il soit sali par d’autres personnes.

Je suis cette AUTRE maman qui s’assume, avec ses défauts, ses lacunes, mais qui essaie de faire au mieux pour mes enfants !

 

La lumière au bout du tunnel #Licorne

Il arrive que les mauvais moments, les mauvaises nouvelles prennent le dessus sur ce que la vie peut nous offrir.
On n’arrive plus à apercevoir cette lumière qui est si belle, cette lumière au bout du tunnel

 

Apercevoir la lumière au bout du tunnel

Aujourd’hui, je vous écris cet article pour vous donner mon état d’esprit de cette nouvelle année

On ne va pas se le cacher, l’année dernière fût une année à chier.
Bon ok les précédentes aussi mais celle ci c’était vraiment le pompom…

Je vous fais un court résumé
2013 => Perte de mon beau père deux mois après la naissance de Petit Coeur.
Deux semaines après ma maman nous annoncé qu’elle avait un cancer.
Grosse dépression pour moi mais elle a réussi grâce aux chimios et à la radiothérapie par dégager ce poulpe.
2014 => Naissance de nos amours avec ma frangine (Septembre et Novembre)
Décembre on découvrait le cancer de Cynthia
2015 => Décès de mon cousin. Je vous en avais parlé ICI
Montagnes russes avec les « pseudos » pronostics des médecins concernant le temps qu’il restait à ma soeur.. En même temps en tant que vrai battante elle déjouait tout.
2016 => Décès de ma soeur

En fait, je ne voulais tellement pas y croire que cela pouvait arriver (pourtant ma maman me le disait juste avant qu’on parte au gîte) que je ne m’y étais pas préparé un seul instant.
Tout s’est écroulé le jour ou elle est partie.
Même si j’ai assuré lors de son enterrement et les autres jours pour aider au maximum mes proches, moi je n’étais plus moi même.
Plus goût à rien, ni l’envie de quoi que ce soit.
J’arrivais à faire semblant devant les autres mais pas à la maison.
Ce qui à créé des tensions dans mon couple, qui ont amené mon mari a se demander si nous allions continuer ensemble.
La décision est sans appel, il veut divorcer.

Voilà le déclic qui me fallait pour que je puisse me remettre en question (enfin deux jours après le temps d’encaisser la nouvelle).
Je me suis donc remise en question sur moi mais également sur ce que ma soeur aurait voulu et je pense qu’elle n’aurait ABSOLUMENT pas voulu que je me laisse vivre.
Je me suis mise un put*** de coup de pied au cul et j’ai changé.
J’ai discuté avec mon mari pour qu’il nous laisse un mois avant de prendre une réelle décision.
Un mois bénéfique puisque cette (énorme, gigantesque) crise est maintenant derrière nous

Cette année je commence à reprendre goût à la vie.
Alors oui je trouve toujours que c’est une bip parce qu’elle a pris ma soeur mais j’arrive à trouver en chaque jour des moments de bonheur.

Je repense aux bons moments quand je pense à ma soeur, il n’y a presque plus de larmes (enfin sauf pour l’écriture de cet article).
J’arrive à trouver le bon en chaque chose du moins j’essaie +++.
J’essaie de voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. De trouver toujours le petit truc qui m’aidera à garder foi et l’espoir en la vie
Bref je positive enfin après toutes ces épreuves que la vie à mise

Je vais reprendre ma phrase pour ma soeur qui est de vivre pour deux.

Voilà au bout de quelques années j’arrive à entre apercevoir cette lumière au bout du tunnel
La lumière du bonheur

Ma soeur restera toujours auprès de moi, en moi et il faut que je lui prouve qu’elle a eu raison de me faire confiance et de croire en moi

A moi de jouer pour réussir à toucher cette lumière du bonheur qui m’attend et quelque chose me dit qu’elle est pour quelque chose de la haut 

 

Suivez nous

%d blogueurs aiment cette page :