Faut-il dire la vérité aux enfants sur la maladie et la mort?

Aujourd’hui, je vous parle d’un sujet qui me tient à coeur et que je trouve important.

Vaut-il mieux dire la vérité ou mentir aux enfants sur la mort ou la maladie?

mentir ou vérité

Depuis que Petit Coeur est né c’est à dire depuis 2 ans et demi, plusieurs personnes de mon entourage sont décédées ou bien ont étés ou sont malades.
J’ai du faire un choix, prendre la meilleure décision possible pour mes enfants afin de les protéger au maximum

A la mort de mon papa, ma maman a prit la décision de nous mentir (pas longtemps hein, une semaine) sur la cause de sa mort. Je ne lui en veux pas mais j’aurais préféré qu’elle me dise la vérité tout de suite.

J’ai pris la décision d’éviter de plus possible de mentir à mes enfants, même si ils sont petits pour tout comprendre.
Je sais qu’il y a différents avis sur la question, d’ailleurs je respecte chaque avis mais pour ma part je pense qu’il vaut mieux ne pas leur mentir même si c’est pour une bonne raison, les protéger.

Quand mon cousin est décédé en mars dernier, nous l’avons appris pendant la sieste des loulous. Quand Petit Coeur s’est réveillé, je suis allée le chercher et il a vu que je n’étais pas bien, il était inquiet.
Je me suis donc posée à côté de lui, je l’ai regardé dans les yeux et je lui dis :
” Tu sais maman est triste, tonton est parti rejoindre les étoiles. Ce n’est pas de ta faute si maman est triste, d’accord mon coeur? “.
Je suis descendu avec lui, il a vu sa mamie triste aussi et il est allé lui faire un gros câlin sans que personne ne lui demande.

Quand ma maman était malade et qu’elle a perdu ses cheveux, là aussi j’ai du lui expliquer pour éviter qu’il est peur de sa mamie mais aussi pour qu’il comprenne pourquoi Mamie était aussi fatiguée.
Je lui ai expliquer que Mamie était malade et que les médicaments pour l’aider à aller mieux lui faisait perdre ses cheveux mais que ça restait sa mamie à lui.
Que Mamie ne pouvait pas autant jouer avec lui qu’avant mais qu’elle l’aimait très fort.

Et pour sa marraine (la frangine) c’est pareil, la même explication. Je sais que ça ne doit pas être facile de tout comprendre pour lui, mais il m’épate à chaque fois.

J’essaie d’éviter un maximum de craquer devant eux pour éviter qu’ils me voient pleurer et qu’ils s’inquiètent mais quelques fois c’est juste impossible et si je ne leur explique pas ce qu’il se passe, si je leur mens ils le ressentiraient et je pense que ça serait moins facile pour eux de voir que leur maman n’est pas bien sans explications pour les rassurer

.
La mort, la maladie font malheureusement parties de la vie, ils y seront obligatoirement confronter même si je trouve qu’à 2 ans et demi et 7 mois c’est trop tôt pour y être confronter

J’ai décidé de leur dire la vérité même si elle n’est pas facile à entendre, même si ce n’est pas facile pour moi car j’ai envie de les protéger le plus possible.

Et vous? Quel est votre avis sur la question? Mentir ou dire la vérité?

13 thoughts on “Faut-il dire la vérité aux enfants sur la maladie et la mort?”

  1. Je suis d’avis de dire la vérité en leur expliquant avec des mots qu’ils comprennent car le fait de c cher est pas souvent bon 🙁

  2. Oui il faut leur en parler mais même si c’est un choix difficile c’est le cycle de la vie et de toute façon un jour les questions viendront quand même et il faudra en parler.

  3. C’est exactement mon opinion !!
    Dire la vérité avec les bons mots bien choisis et adaptés !!
    De toute façon ils ressentent tout et justement ils peuvent nous aider dans ses moments difficiles …..

  4. Comme toi je préfère dire la vérité avec des mots simples…
    Nos enfants ressentent ce que l’on traverse alors autant leur expliquer pour ne m’as plus les angoisser.
    Gros bisous ma belle

  5. Ma mère nous a caché sa maladie pourtant j’avais 25ans mais on se doute que quelque chose ne va pas je pense que les petits cest pareil. Leur expliquer avec nos mots de facon simple est une bonne chose tu as raison

Laisser un commentaire

Suivez nous

%d blogueurs aiment cette page :