Archives

Ses cicatrices #Nouvelle #poème

J’ai de la peine pour elle.. elle se déteste. Impossible de se reconnaître.
A qui appartient ce corps? Caché sous des vêtements informes, trop grands pour elle.
Ils cachent son ventre distendu, mutilé par les vergetures. Ses cuisses qui gardent ces même cicatrices.
Ses seins, auparavant si fermes, qui ne le sont plus du tout. Un corps  méconnaissable.
Il n’aura fallu que deux grossesses pour qu’elle perde l’estime d’elle-même, qu’elle ne soit plus capable de porter
de jolis vêtements moulants, un beau décolleté ou même une robe.
Elle se regarde.. dégoutée par ce que lui renvoie le miroir.
Son mari va la quitter… elle le sent, elle en est persuadée. Elle n’est plus la femme qu’il avait épousée, n’a plus le même corps, n’est plus aussi jolie.
Pourquoi resterai-t-il avec elle et tout ses défauts inscrits sur le corps?

J’ai de la peine pour moi, c’est celle que je vois dans le miroir. Je suis cette fille qui ne se supporte plus.
Qui ne se reconnaît plus, incapable de m’accepter telle que je suis devenue après ces deux magnifiques enfants.
Qui passe un temps fou à chercher des vêtements qui cacheront, qui feront que je n’aurai pas honte de me promener dans la rue..
Qui pleure quand elle sait qu’elle va devoir aller à la piscine, affronter le regard des autres.

 
Et puis finalement.. ces cicatrices, ne sont-elles pas le signe que j’ai porté la vie? Que j’ai enfin de magnifiques bonhommes?
Ne le referais-je pas même en sachant le corps que j’aurai? Si je recommencerai… ils sont mon moteur, ma vie.
Leurs sourires ne valent-ils pas que je ne mette plus qu’un une pièce à la plage?
Ne devrai-je pas enfin croire mon mari qu’il m’aime comme je suis? après tout, ne suis-je pas capable de l’aimer avec les kilos qu’il a pris depuis que nous nous sommes rencontrés?
L’aimerai-je moins s’il avait des vergetures?

Grossesse alitée, cette peur…

Aujourd’hui je vous parle d’une de mes peurs.. La seule chose qui ait freinée mon envie de deuxième enfant..

 Vous ne devez pas comprendre 😀 Mais je vais expliquer.

Pour Choupi, en sortant de mon rendez-vous du 4ème mois chez gygy j’étais en pleure.. Il m’avait annoncé un col raccourci, et m’avait prescrit une écho du col, sans vraiment m’expliquer..

Rapidement je l’ai faite, et verdict, un col mou et très raccourci pour mon terme… Donc repos obligatoire.. J’avais eu des contractions, mais comme je ne savais pas ce que c’était, je ne m’en été pas rendue compte.

Finalement le mois d’après, un col ouvert à 2 doigts..

Alitement total, je n’avais le droit de rien faire, ni de préparer la jolie chambre, ni de faire de mignons petits achats. Je me suis sentie seule, déprimée, et pourtant j’ai été vraiment entourée et aider par mon homme, ma famille..

C’était très long, mais quand j’ai eu le droit de bouger, même pas une semaine après mon loulou était dans mes bras 😀

 Pour ce deuxième bébé, j’avais réellement peur de ça, surtout que c’est une grossesse “rapprochée”.

J’ai un utérus dit contractile, c’est à dire que j’ai beaucoup de contractions, je suis sans arrêt sous spasfon, mais la bonne nouvelle est qu’ à 7 mois de grossesse, je n’ai toujours pas le col ouvert et je ne suis pas alitée!!!

Forcément sachant que mon col se modifie très rapidement, j’ai fait attention à ne pas trop forcer.. Je n’espère pas vraiment accoucher à terme, puisqu’au fur et à mesure, mon col se raccourci pas mal 😀 Mais je suis la plus heureuse!!

Je peux vraiment profiter de ma grossesse, j’ai même pu choisir le premier petit pyjama de mon bout de chou 🙂

 Comme quoi chaque grossesse est différente 😀

Suivez nous

%d blogueurs aiment cette page :